Montre à gousset mecanique RSS



La fabuleuse histoire de la maison d'horlogerie "Patek-Philippe & cie"

Tout commence avec Antoni Norbert De Patek, de son vrai nom, né un 14 juin 1812, à Piaski Szlacheckie, en Pologne. Il fait partie d'une famille de petite noblesse avec laquelle il part s'installer en 1822 à Varsovie. Malheureusement, quelques années plus tard, son père, Joachim Patek, décède (1827). Antoni n'a d'autre choix que de travailler pour continuer à faire vivre sa famille. Il n'a alors que quinze ans. Son avenir semble déjà tracé et s'annonce rude, dans une Pologne mal en point, en proie au régime Russe. Antoni Patek prend la décision, en 1828 de s'engager dans l'armée Polonaise, auprès de ses compatriotes d'armes, afin de lutter contre les assauts de la Russie. Il est membre du Premier régiment...

Plus



La Marie-Antoinette de Breguet

Cette merveille d'horlogerie a une histoire bien particulière. Elle est réputée pour être l'une des montres les plus complexes au monde. La "Mona-Lisa" des montres (surnom donné à celle-ci pour justifier sa valeur unique), a 823 composants et son boitier est en or 18 carats. Elle comporte tous les signes de distinction du célèbre horloger : les répétitions des minutes, le quantième perpétuel, la petite seconde trotteuse... entres autres... Ce bijou a été commandé pour la reine Marie-Antoinette elle même, par un fervent admirateur. On dit, certainement par un officier des gardes de la reine, peut-être même, un de ses favoris : Axel de Fersen, un Suédois. En 1783, Abraham Louis Breguet commence alors son travail d'orfèvre. Avec la Révolution...

Plus



Jost Bürgi, le discret horloger

Nous nous penchons aujourd'hui sur l'histoire de Jost Bürgi, un grand homme du XVI ème siècle. Ce discret personnage est né à Liechtenstein, en Suisse, en 1552. Il est issu d'une famille de serruriers et étudie, au départ dans ce domaine. Mais il a une préférence toute particulière pour l'horlogerie, son domaine de prédilection. C'est tout naturellement qu'il abandonne la serrurerie et se consacre à l'étude de sa passion. Il se révèle être excellent! Il voyage à travers l'Europe pour parfaire son apprentissage et passe du temps auprès d'horlogers de renom. Conrad Dasypodius, parmi tant d'autres, interviendra dans son enseignement. Peu d'informations sur la vie de Monsieur Bürgi sont révélées sur cette époque et ce n'est que vers 1579 que l'on...

Plus



Le gnomon, instrument ancestral de mesure du temps

Nous allons découvrir ou redécouvrir aujourd'hui, le Gnomon. L'ancêtre du cadran solaire dit "moderne", réinventé plus tard, par les Babyloniens et les Grecs. Il est à l'origine de la Gnomonique, science des cadrans solaires. Le plus ancien est certainement celui des Égyptiens. Il est au départ simplissime : Un bâton (style), planté dans le sol, qui a pour but d'établir la hauteur du soleil dans le ciel par rapport à son ombre. Son nom vient du Grec et nous pouvons le traduire par le mot "connaître". Ce système est sans nul doute connu dans toutes les civilisations de l'Antiquité. Par la suite, une surface plane est rajoutée. Le Gnomon devient alors le cadran solaire. Une tige est placée, en son...

Plus



Abraham Louis Breguet, célèbre nom dans l'histoire de l'horlogerie

Intéressons nous aujourd'hui à Monsieur Breguet, célèbre horloger, Physicien, né à Neuchâtel, en Suisse un 10 janvier 1747. C'est grâce à son beau père, horloger, que lui vient cette belle passion. Le jeune Abraham Louis quitte sa région natale lors de son adolescence, pour effectuer son apprentissage à Versailles et Paris pendant une dizaine d'années. Il se perfectionnera et apprendra avec des personnalités telles que Jean Antoine Lépine et Ferdinand Berthoud. Suite à ses brillantes études, il ouvre sa maison d'horlogerie à Paris et laisse son talent s'exprimer. Il met au point dès le début de sa carrière, la montre automatique "Perpétuelle", le ressort-timbre, pour les montres à répétitions, ainsi que le pare-chutes, un dispositif ingénieux contre les chocs. Un...

Plus